lundi 15 avril 2013

Les bols tibétains, ces bols qui vous enchantent.


       En occident, les bols tibétains sont de plus en plus employés dans des activités aussi variées que la sophrologie, la méditation, la relaxation, le yoga, comme support à une recherche de sensations intérieures subtiles.
L'usage de ces bols tibétains constitue un excellent support à la relaxation et à la méditation.
Les bols tibétains peuvent être simplement appréciés pour leurs qualités musicales et les musiciens sont de plus en plus nombreux à les utiliser lors de concerts.




       L'origine de ces bols remonterait à l'âge du bronze. Venus d'extrême orient, via la Mongolie, ils auraient été introduits au Tibet par des forgerons nomades adeptes du Chamanisme.
Ces bols sont constitués d'un alliage de 7 métaux rappelant l'unification des 7 chakras.
Chaque pièce est obtenue en martelant une plaque de métal, d'où les traces de façonnage sur le bol. Chaque bol est unique.

      Ces sept métaux sont également associés à sept astres parmi ceux du système solaire.
  • - l'argent pour la lune
  • - le fer pour Mars
  • - le mercure pour la planète Mercure
  • - l'étain pour Jupiter
  • - le cuivre pour Vénus
  • - le plomb pour la planète Saturne
  • - l'or, le métal le plus pur représentant le soleil

      En séance ces bols peuvent être utilisés soit en percussion, avec des mailloches en feutre, recouverte de cuir ou en bois, soit en mouvement circulaire contre la paroi pour le faire « chanter ».

Généralement les premiers sons sont surprenants pour le receveur car en plus de la profondeur de ceux-ci, liée à la constitution du bol, perçus par l’oreille, la vibration est ressentie physiquement.
C’est d’ailleurs ce qui fait l’intérêt des ces « bols chantant », leur action est pertinente au niveau physique, énergétique et émotionnel.




      Ils permettent donc d’accomplir une réharmonisation énergétique  associée à une détente physique et psychologique, puisque tout est lié.

      Lorsque le bol chante il est saisissant de constater les changements de couleur du son. Plus précisément les harmoniques du spectre sonnent plus ou moins selon l’état énergétique du receveur. Un peu comme un vert peut tirer plus vers le bleu ou vers le jaune.
Ces changements subtils dans le spectre sonore donnent des informations pertinentes au praticien qui peut ainsi travailler sur un chakra, un organe, un méridien particulier.
Les bols sont de différentes tailles et peuvent donc, couvrir toute la palette sonore apte à réharmoniser le receveur.
Là encore c’est au praticien de définir quelle hauteur viendra en consonance avec le receveur pour retrouver son harmonie et ainsi renforcée son énergie physique et psychologique pour une meilleure santé au quotidien.

Selon l’intention du receveur on peut pratiquer un « simple » massage sonore relaxant, ou lever des blocages psycho-émotionnels avec le concours des bols chantants. 

2 commentaires:

  1. Tu ne me gronderas pas si je te dis que la seule fois où j'en ai entendu en direct ça m'a stressée ?
    Depuis, je fuis ces bols là au profit d'un bol de thé. :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te gronderai d'autant moins que cela souligne la puissance de ces bols.
      Il revient au praticien d'être attentif au ressenti du receveur. Et à ce dernier de partager son ressenti pour guider le praticien. L'échange participe hautement à l'efficacité du massage ou de la démarche thérapeutique. Le son qui dérange signale un blocage à lever, en douceur, si le receveur est près.
      Merci pour cette occasion donnée de prolonger la présentation ds bols.
      Et, pour ce qui est du bol de thé, certains boivent leur thé dans un bol tibétain après l'avoir fait vibrer afin de développer toute l'énergie de la boisson. l'eau étant, en plus, porteuse de l’information vibratoire. Lire Emoto à ce sujet.
      Bon thé !

      Supprimer