lundi 20 janvier 2014

Comment ça marche (2/4)

"(...)
Quand la science rejoint l'intuition des ignorants
C'est dans les années 60-70 que l'idée selon laquelle les plantes étaient sensibles à la musique a commencé à se répandre. En 1973 le livre The secret life of plants de Peter Tompkins et Christopher Bird devient même un best-seller. dès 1975 on trouve sa traduction française et dès lors, un certain nombre de personnes se mettent à parler à leurs plantes ou à leur passer des musiques appropriées ; on trouve même à cette époque des disques de musique spécialement composée pour les plantes.
C'est à cette même époque que le physicien Joël Sternheimer débute ses travaux sur la musique et son influence sur les atomes* ! Depuis d'autres ont apporté leur part à ces recherches et il est désormais avéré que la musique influence positivement ou négativement la croissance des plantes. Mais comment ça marche ?

Chacun de nous sait que la lumière du soleil est importante pour les végétaux. Cette lumière visible n'est enfin qu'une partie du spectre électromagnétique et c'est ce spectre qui agit sur les plantes. Or le son lui-même est une onde et il appartient à une autre partie du spectre électromagnétique. Il semble alors normal que le son agit sur les végétaux.

au Japon , le professeur Emoto a mené des travaux concernant l'effet des sons sur la cristallisation de l'eau. il a publié un remarquable ouvrage de photographies qui montre les formes très différentes que prend le cristal d'eau qui a entendu du Bach ou du Hard Rock. D'après ces photographies on appréhende l'effet des résonances et des vibrations sur l'eau ; et quand on connait l'énorme pourcentage d'eau présent dans le vivant, il est facile de comprendre que celui-ci est directement impacté par les sons quels qu'ils soient.

C'est ainsi qu'une étude menée en collaboration avec l'université de Gand en Belgique au cours de l'année 2000 met en évidence les effets de certaines fréquences sonores sur la croissance et le développement des plantes. On a ainsi pu montrer que certaines musiques augmentent la croissance des plantes de 20%. Depuis des chercheurs de France, des États-Unis, de Chine ou d'Inde entre autres, ont conduit des recherches similaires avec des résultats tout aussi probants. Du coup différentes actions du sons ont été mises en évidence et utilisées avec succès sur des plantations;

S'il apparait que la musique classique est la plus à même de stimuler la croissance des plantes, il a cependant été mis en évidence que toutes les plantes n'aiment pas les mêmes mélodies ! Il faut donc être très attentif, tout est important / le mode de diffusion, la périodicité de cette diffusion, la puissance sonore autant que que le choix du morceau et la sensibilité de la plante.
(...) "

Ne sommes nous nous pas , nous-même, de belles plantes ?
Et tous comme les plantes, les sons ont une influence sur nous, mais il faut être attentif aux sons qui nous conviennent. Votre praticien de Thérapie par les Sons est là pour çà.

* En France le CNRS a permis à Fabien Maman de faire des recherches sur l'effet des sons sur les cellules saines ou malades. Ces expériences sont rapportées dans son livre Le Tao du Son aux éditions Trédaniel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire